Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/talents-de-demain.fr/wp-config.php on line 87
Comment mieux comprendre l’économie ? – Talents de Demain Press "Enter" to skip to content

Comment mieux comprendre l’économie ?

Il existe de nombreuses façons d’examiner l’économie. Les économistes utilisent des données provenant du gouvernement, des entreprises et d’autres sources pour établir leurs prévisions. Beaucoup de gens n’ont pas le temps de faire toutes ces analyses, alors ils s’informent à la télévision ou dans les journaux voire même sur un blog journal économique en ligne. Mais ces sources présentent souvent une vision biaisée de ce qui se passe dans le monde et dans notre pays.

Voici quelques conseils pour obtenir une image plus équilibrée de ce qui se passe :

1) Regardez comment les différents groupes s’en sortent. Par exemple, si vous regardez les chiffres du chômage, ne vous contentez pas de regarder le taux de chômage total – regardez comment les différents groupes d’âge et groupes raciaux s’en sortent. Vous pourriez constater que si le chômage global est en baisse, il reste très élevé chez les jeunes et les minorités. Cela indiquerait qu’il y a peut-être encore des problèmes à venir, même si les choses semblent aller bien maintenant.

2) Comparez les événements actuels aux tendances historiques ou aux moyennes à long terme. Si vous ne regardez que les chiffres du jour sans les comparer aux tendances historiques ou aux moyennes à long terme, vous risquez d’avoir une vision déformée de ce qui se passe aujourd’hui par rapport à ce qui s’est passé dans le passé ou à ce qui devrait se passer dans des circonstances normales.

Pour connaître l'état d'un pays ou d'une entreprise, il faut se référer à des blogs ou journaux économiques connus
Pour connaître l’état d’un pays ou d’une entreprise, il faut se référer à des blogs ou journaux économiques connus

Différentes approches pour comprendre l’économie en France

L’économie est une chose complexe. Elle est difficile à comprendre et encore plus difficile à prévoir. Et c’est particulièrement difficile pour les personnes qui n’ont pas de formation en économie ou en finance. Pour en savoir plus :

  1. Lisez les nouvelles. Les médias couvrent l’économie en permanence, et la lecture des événements actuels est un bon moyen de se faire une idée de la situation. Mais ne vous contentez pas de lire des articles sur le dernier krach boursier ou la dernière récession – lisez aussi des articles plus généraux. Vous aurez une meilleure idée de ce qui se passe en lisant différents types d’articles et en obtenant différents points de vue sur des questions telles que l’inflation, le chômage et les dépenses publiques.
  2. Parlez avec un expert. Si possible, parlez avec quelqu’un qui a de l’expérience dans le domaine de la finance ou de l’économie (comme un banquier d’affaires ou un économiste). Cette personne peut offrir un point de vue précieux et expliquer des concepts qui pourraient être difficiles à comprendre, comme l’inflation, les taux d’intérêt et le taux de croissance du PIB.)

Mais qu’est-ce qui compose l’économie ? Comment mesure-t-on ses performances ?

L’économie est une science sociale qui étudie comment les gens utilisent leurs ressources limitées pour satisfaire leurs désirs et besoins illimités. Le mot économie vient de deux mots grecs : oikos (foyer) et nomos (règle). L’économie peut donc se traduire littéralement par « la règle du ménage ».

L’économie tente de répondre à des questions telles que celles-ci : Comment les gens obtiennent-ils ce qu’ils veulent ? Combien de choses veulent-ils ? Et de combien d’argent ont-ils besoin pour l’obtenir ? L’économie tente également d’identifier ce qui limite notre capacité à obtenir ce que nous voulons (comme la rareté ou la concurrence), et comment ces limites affectent nos choix et notre comportement de manière à affecter la vie des autres (par exemple, lorsque vous achetez quelque chose chez Wal-Mart, cela affecte les choix des autres clients).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.